L'éternité des poèmes

L

Par ce que l'amour ne mourrait jamais même avec une lettre de mise à pied

Par ce que l'Aube demeurerait éternellement jeune

Par ce que la nuit reviendrait toujours sur ses pas feutrés
Avec des étoiles dans ses cheveux

Par ce que le ciel ferait par enchantement tomber la pluie

Par ce que l'automne porterait encore des couleurs sur ses joues

Par ce que les papillons et les fleurs s'entendraient malgré vents et marées

Par ce que l'été n'aurait plus froid aux yeux

Par ce que les amoureux subsiteraient aux indifférences

Par ce que tes bras me serviraient de collier de perles d'amour

Comment oserais-je ne pas vouloir mourir entre tes succulents seins







Gregphile Gregphile
(L'éternité des poèmes)
Tous droits réservés

Share

La Rédaction 230

Kafounews

Laisser un commentaire

1 Commentaires

  • bobbypaul 2022

    October 27, 2022 - 09:43:00 AM

    Merveilleuse écriture!!!