Quatre Chemins s'ouvre officiellement à Port-au-Prince

Quatre Chemins s

C'est devant un public mixte composé de responsables d'ambassades, d'institutions privées, artistes, opérateurs culturels, des amants de la culture et des journalistes, entre autres, que le directeur artistique du festival Quatre Chemins, Guy Régis Jr a officiellement lancé, au Centre d'art, à la rue Roy, Port-au-Prince, le lundi 20 novembre 2023, la 20e édition du festival Quatre Chemins qui honore le célèbre chorégraphe Jeanguy Saintus. Dans ses propos de circonstance, monsieur Régis a fait l'éloge de la pérennité de ce festival qui souffre cette année ses 20 bougies. Il a profité de l'occasion pour remercier les initiateurs de ce festival, dont l'iconique comédien Daniel Marcelin, présent dans cet événement. Il a aussi tenu à saluer et remercier les artistes, véritables artisans de cet événement culturel et artistique, qui ont osé et osent encore rêver pays.

" Oser rêver de pays. Car ce pays avec son histoire, sa terre irréductiblement nous rend fiers. Cette île entière qu'on appelle Bohio, Quisqueya, Haïti ou Hispaniola est l'une des plus singulières au monde par sa faune, ses flore, Rares sont les lacs, des espèces partout sur l'île. Je suis si fier d'appartenir à tout cela. Alors aussi fier qu'on puisse l'être, osons rêver transcendance pour ce pays. Car le monde a toujours entendu parler en mal toute la nuit de ce pays, comme si un pays n'est que factuellement ce qu'on en dit. Une ville, un pays, ce n'est pas ce qu'on en dit. La population d'un pays, d'un groupe d'humaines, d'humains sur un territoire donné s'érige toujours en vécu, en aventures heureuses ou malheureuses. Comme toujours, le monde doit continuer à s'émerveiller de nous entendre continuer à bellement exister, pendant que certains partent par tous les moyens possibles, d'autres continuent ici de créer, d'espérer, de créer encore, d'espérer encore, mais surtout de encore créer, se mouvoir malgré tout ", a déclaré le metteur en scène, indiquant que c'est pour ces personnes que l'association Quatre chemins a tenu à faire ce festival, pour leur dire que tant qu'il y aura âmes qui vivent, nous osons oser.

Les discours fusent. La présidente de la Fondation Connaissance et Liberté ( Fokal ), Michèle Duvivier Pierre-Louis a, pour sa part, présenté sa marque d'attention à l'endroit du directeur artistique du festival, Guy Régis Jr. Elle a remercié les différents artistes et partenaires qui rendent toujours possibles la tenue de ce festival, en dépit des moments sombres que traverse le pays..

De son côté, l'ambassadeur de France en Haïti, Fabrice Mauriès a salué l'équipe du festival et renouvelle le partenariat de son ambassade à cet événement. " Ça fait 20 ans que l'Institut et l'ambassade sont les partenaires du festival Quatre Chemins et sans interruption. J'espère que nous allons continuer ce partenariat pendant 20 ans et même davantage. C 'est toujours un plaisir de découvrir chaque année la nouvelle programmation du festival , de voir comment les choses non seulement s'approfondissent, s'élargissent à de nouvelles disciplines ( la danse ), mais également à la réflexion intellectuelle et politique.

" Je félicite le festival pour son anniversaire de 20 ans. C'est un acteur important et c'est un bel accomplissement, malgré toutes les difficultés de rester engagé pour la culture, cet l'héritage de l'art haitien, grâce à ce festival. Malheureusement, la Suisse n'a plus d'ambassade en Haïti depuis le mois de mars, mais nous tenons à soutenir ce festival pour ses 20 ans, à travers la coopération Suisse pour le développement et l'aide humanitaire ", a indiqué, pour sa part, monsieur Andrin Fink, de la coopération Suisse en Haïti.


Jean Eddy Chéry

Share

La Rédaction 234

Kafounews

Laisser un commentaire

0 Commentaires