Carrefour-Insécurité : Des citoyens s’indignent

Carrefour-Insécurité : Des citoyens s’indignent

Carrefour, rare commune de la zone métropolitaine relativement calme, est en effervescence depuis quelque temps . Les citoyens s'indignent et foulent le macadam pour protester contre la montée du kidnapping dans ladite zone en particulier et dans le pays en général.

Retour sur quelques faits

Le 20 janvier 2021, Géraldine Joachim, élève de nouveau secondaire II à l'École Pierre Samo de carrefour, a été enlevée à Dikini 65, à quelques pas de son établissement et de l'hôtel municipal. Les élèves des écoles avoisinantes ainsi que des dizaines d'autres citoyens ont investi les rues en vue d'exiger la libération de l'adolescente. Celle-ci, violée par les malfrats, a été libérée quatre jours plus tard contre rançon.

Le mouvement enclenché par l'enlèvement de Géraldine n'a pas dissuadé encore moins effrayé les bandits. Pour preuve, le 25 janvier dernier, ils ont recidivé en kidnappant Madens Michel, un petit garçon d'environ huit ans, élève de la qutrième année fondamentale à l'École Ensemble Père Bazile Moreau. Ce rapt a été réalisé a Bizoton 53. Les citoyens, en alerte, n'ont pas tardé à bloquer la route pour manifester leur mécontentement devant ces actes odieux. L’Enfant a été retrouvé à Martissant au bout de quelques heures .

Des membres de plusieurs églises de la commune, notamment l’assemblée évangélique Kay an kay, ont, depuis mardi, gagné les rues, barricadant la route nationale numéro 2 ainsi que la route des rails en vue d’exiger la libération de Robuste Julbin, enlevé le 25 janvier dernier à Gressier.

Des citoyens s’indignent

«C’est révoltant ce que nous sommes en train de connaître ces derniers temps. C’est une preuve que les dirigeants ne sont pas à la hauteur », clame Sony Lamarre Joseph, animateur vedette de l’émission « Vibration » sur les ondes de la radio Lumière. Pour sa part, l’homme d’affaires et ex candidat à la présidence, Eric Jean-Baptiste, dans une entrevue exclusive accordée à l’agence de presse Kafounews dit qu’il condamne fermement les actes de kidnapping et de viols qui sévissent à Carrefour actuellement. « Il faut des lois plus sévères capables de choquer comme la peine capitale en public contre toute personne jugée coupable de séquestration suivie de demandes de rançon », dit-il dans un élan de colère. « Père de deux filles, je me sens profondément consterné et abattu par l’expérience infernale que les gens kidnappés ont dû subir. Honnêtement, les mots de réconfort me font défaut », regrette Henry Claude Jacquitte Junior. Plus loin, il exhorte les autorités à assumer leurs responsabilités ou d’avouer leur incapacité à diriger le pays. Dieubon Pierre Jean, artiste peintre et journaliste, grand connaisseur de l’histoire culturelle de la commune, estime que le problème de l’insécurité ne doit pas être appréhendé isolément. Pour lui, la conjoncture actuelle est le symptôme d’une société malade dans son entièreté. Il invite les élites du pays à s’asseoir en vue de trouver une solution à ce mal être qui dure déjà trop.

Il est temps de rendre des comptes. Les autorités de la ville se doivent, urgemment, de prendre les dispositions sécuritaires qui s’imposent pour proteger la populaton carrefouroise aux abois.

Share

Gabynho 99

Journaliste et activiste culturel

Laisser un commentaire

3 Commentaires

  • Ghalioun SYRIAC

    January 29, 2021 - 09:29:54 PM

    Bon travail !

  • Davart

    January 30, 2021 - 12:53:03 AM

    Bon travail!

  • Good Job bro

    March 26, 2022 - 05:14:01 PM

    Good job bro