Koze sitwayen, une nouvelle émission sur la bande fm

Koze sitwayen, une nouvelle émission sur la bande fm

L'Action Communautaire de Transformation et d'Intégration Formelle(ACTIF), dans le cadre de son programme d'éducation à la citoyenneté en Haïti, lance "Koze Sitwayen, une emission diffusée tous les samedis 5h-7h pm sur les ondes de la radio communautaire Impartial Fm (107.5) à carrefour. La rédaction de Kafounews a rencontré Mackendy Jeunay, qui est à la fois l'animateur de l'émission et le Directeur exécutif de ladite organisation.

● Kafounews->: Jeunay Mackendy est Sociologue, que peut-on savoir de plus à propos de vous?


● Jeunay Mackendy->: Je voudrais commencer par une anecdote sur mon métier de sociologue. J'ai fait la sociologie par accident car je voulais avant tout étudier la psychologie mais j'ai été séduit par la sociologie alors que j'étais à ma première année d'étude à la Faculté d'Ethnologie de l'Université d'Etat d'Haiti. La sociologie me paraissait être plus utile dans ma quête de compréhension des grandes questions de la société ayitienne. Au final, je n'ai pas été déçu d'avoir opté pour la sociologie. Outre les études socio-anthropologiques , j'ai également fait des études de psychologie et de développement à la Faculté d'Ethnogie ainsi qu'une maitrise en études humanitaires à l'Université de Genève, en Suisse.

Je suis né à Carrefour, j'y ai vécu et j'y vis encore. Mon enfance est marquée par des expériences inoubliables avec la Rivière Froide qui, aujourdh'ui, n'existe que de nom. Je suis continuellement préoccupé par l'état de dégénerescence et par le devenir de cette communauté qui m'a vu naître et grandir. Tout ceci me donne l'énergie nécessaire pour travailler à la transformation de la société ayitienne en général et de la communauté carrefouroise en particulier pour des lendemains meilleurs.

En plus d'être un professionnel du social, je suis aussi un croyant en Jésus-Christ et un activiste social. J'ai milité dans plusieurs organisations confessionnelles et non confessionnelles depuis tantôt 20 ans, essayant d'apporter ma contribution à la construction d'un état de droit, équitable et solidaire ainsi qu'à une chrétienté engagée dans le développement d'Ayiti. Je suis actuellement directeur exécutif d'une organisation dénommée ACTIF.


● KN->: L'organisation dénomée ACTIF dont vous êtes directeur exécutif lance une émission titrée "Koze Sitwayen". De quoi s'agit-il exactement?


● JM->: ACTIF est un sigle signifiant Action Communautaire de Transformation et d'Intégration Formelle. ACTIF intervient sur trois thématiques: l'éducation à la citoyenneté, la bonne gouvernance et le développement local. L'émission Koze Sitwayen, diffusée tous les samedis, entre 5 h et 7h PM, sur les ondes de la Radio Impartiale, 107.5 FM stereo, n'est qu'un projet du Programme d'éducation à la citoyenneté en Ayiti élaboré par ACTIF. Cette émission se veut être un espace de construction de la conscience citoyenne et de la citoyenneté active. Autrement dit, cette émission est conçue en vue d'alerter les concitoyens sur le déficit de citoyenneté auquel est confrontée la société ayitienne depuis l'assassinat de Jean Jacques Dessalines et les conséquences d'un tel déficit pour le progrès d'Ayiti. L'émission Koze Sitwayen est un espace de participation citoyenne à la gestion de la chose publique.


● KN->: Pourquoi une telle émission?


● JM->: L'émission Koze Sitwayen veut combler le déficit de citoyenneté en Ayiti. La citoyenneté est une question multidimensionnelle nécessitant l'intervention de divers acteurs et agents sociaux. L' Etat et l'école sont respectivement les principaux acteurs et agents de la construction de la citoyenneté ayitienne. Malheureusement, ils ont failli à cette mission. En fait, l'État n'a jamais pu construire les conditions nécessaires à la construction de la citoyenneté ayitienne. Cela se voit même dans l'incapacité de l'État ayitien à fournir des actes d'identité à tous ses fils. Il en est de même à propos l'école ayitienne qui nous enseigne dans une langue qui n'est pas nôtre, qui nous fait mépriser tout ce qui est du terroir et nous enseigne à être autre que nous-mêmes. De cette faillite, il en résulte un type de citoyen dépaysé de la réalité locale, non intéressé à la gestion de sa collectivité et qui voit sa réussite ailleurs. L'émission Koze Sitwayen veut adresser cette problématique.


● KN->: Quel est le public ciblé par l'émission? Y aura-t-il la possibilité d'interagir?


● JM->: L'émission cible particulièrement les jeunes socialement engagés dans la transformation de leur communauté. Toutefois, l'émission sera bénéfique à toutes les personnes qui sont en mesure de capter la Radio Impartiale sur la 107.5 FM Stereo ou de suivre l'émission en direct sur différentes plateformes sociales en ligne.
Les auditeurs et auditrices de l'émission Koze Sitwayen peuvent interagir avec l'animateur ainsi que ses invités en tapant le (+509) 44 44 91 04. Trente minutes leur sont réservées à cet effet.


● KN->: Quelles sont vos attentes par rapport à ladite initiative?


● JM->: J'attends d'abord que les auditeurs et auditrices de l'émission comprennent ce que c'est d'être citoyen, qu'ils comprennent l'importante contribution qu'ils peuvent apporter au progrès du pays par leur engagement et la necessité d'adopter une attitude et un comportement plus citoyens à l'égard de la chose publique en vue d'un lendemain meilleur pour eux-mêmes et surtout pour leurs enfants.


● KN->: Et dans la pratique?


● JM->: L'engagement citoyen suppose la pratique mais dans le cadre d'une émission on ne saurait anticiper ce que sera ou quelle forme prendra cet engagement. Si l'émission contribue à la formation de la conscience citoyenne chez ses auditeurs/auditrices et peut les inciter à l'action le reste viendra de lui-même: organisation citoyenne, renforcement de la société civile, mouvement citoyen, dénonciation des violations des droits et participation politique.


Propos récuillis par Gabynho

Koze sitwayen, une nouvelle émission sur la bande fm

Share

La Rédaction 234

Kafounews

Laisser un commentaire

0 Commentaires